Comme un palais de paix immense

Oran, Dar el Ghab, 2005

Présentation de l’éditeur 

Directement inspiré d’un des mythes les plus anciens de l’humanité, la légende des Atrides, ce roman retrace l’affrontement terrible qui résulte d’un choc inattendu entre les mondes, entre les cultures et les êtres. Cédant alternativement la parole à quatre des protagonistes: Ambre, Égisthe, Atridès et la Reine, il laisse à chacun d’eux le soin de démêler le vrai du faux, quitte à se perdre dans le réseau complexe des relations qu’on voit se nouer entre les différents acteurs du drame. Car sans doute est-ce aux héros et à eux seuls que revient le privilège de donner au mensonge la forme de l’amour…

Ce roman qui a été publié sans contrat et dont je n’ai jamais vu les épreuves ne peut être lu dans l’édition erronée. Une édition conforme au texte d’origine est téléchargeable en cliquant sur l’icône ci-contre. 

Un cerf en automne

Paris, Didier, « Le Monde en VF » 2013

Présentation de l’éditeur 

Il se passe d’étranges choses dans la forêt de B***… Le compositeur Athanasius Pearl le sait bien... C’est dans cette forêt, que sa femme a perdu la vie, au cours d’un mystérieux accident. Mais c’est aussi là qu’il a trouvé l’inspiration pour sa plus belle œuvre, un adagio bouleversant. Ce roman fantastique et poétique mêle légende, celle du dieu-cerf Cernunnos, histoires anciennes et réalité du temps présent… nous faisant traverser les temps et les mondes…

Témoignages critiques (cliquez sur les liens en bleu)  : 

Commentaire d’Alaric sur eMaginarock

Présentation du roman sur le site des éditions Didier (notes biographiques et interview sous forme de trois clips vidéo)

Bois morts

Paris, Edilivre, 2013

Présentation de l’éditeur 

Quand il a besoin de solitude et de silence, le compositeur Athanasius Pearl rejoint une vallée des Alpes inconnue des touristes. Il peut s’isoler alors dans un chalet perdu au milieu de la forêt et faire alterner les promenades à skis, havresac sur le dos, et les séances de composition, bien au chaud devant l’unique cheminée de l’habitation. Durant l’hiver 1937 cependant, tandis qu’il se prépare à un séjour sans histoire, cette agréable routine se trouve soudain bouleversée. Quelle maladie s’est donc abattue sur les arbres du voisinage ? Qui a pu s’employer à disposer de place en place une série de repères identiques : une croix formée de deux bois morts reliés, par une attache de cuir, à une sorte d’écusson ? Vers quelle mystérieuse destination mène donc le chemin ainsi balisé ?

Hairos et Cie

YBY éditions, Lyon, 2015 (édition numérique), 2018 (édition papier)

Fraîchement reconverti à la photographie, Stéphane s'est décidé à abandonner sa vie de tueur à gages. C'était sans compter sa rencontre avec Mme Hairos – prétendument déesse de l'amour – et son angélique disciple. La proposition de contrat est simple : jouer à Cupidon en perçant d'une flèche unique les cœurs des amoureux. Tâche aisée pour Stéphane - et philanthropique même, se dit-il ! Du moins, c'est ce qu'il avait cru comprendre.

Témoignage critique

De Jonattend sur Focus littérature

Les Choryphèles de l’Empereur

Nancy, Le Verger des Hespérides, 2018. Illustrations d’YBAN

Anthelme est un jeune apprenti qui veut devenir artiste verrier. Avec son maître Barthelemy, ils sont en route pour restaurer la rosace de l'église d'un monastère. Après la découverte d'un mystérieux choryphèle sur le chemin, le comportement du maître d'Anthelme devient étrange. Quel est le secret que cherche à cacher Maître Barthelemy ? Comment expliquer les phénomènes singuliers qui ont lieu dans la région ?

Témoignages critiques (cliquez sur les liens en bleus)

dans Galaxies, n°58, 2019, p. 152-153 (reproduit sur le site de La cour de l’imaginaire)

Par Lisa Helle sur Page 39

Par Brybry dans sa Brybliothèque

Romans

ÉRIC   LYSØE